The freestyle football experience

Par ici la traduction en Français !

Nous sommes fin mai, et étrangement, dans ma tête, cette idée que l’été est déjà là persiste. Cette année fût assez difficile pour moi. Je travaille essentiellement en extérieur et, vivant à Strasbourg, je redoute la période de l’année allant de Novembre à avril. J’attends donc les beaux jours avec impatience. La neige, la pluie, le vent et les températures peu clémentes sont parmi les éléments qui m’empêchent de réaliser certains projets. Je ne me plains pas, car je suis conscient de toutes les possibilités artistiques dans ces conditions. Le problème est de convaincre les artistes et danseurs de me suivre dans mon délire. J’espérai ne pas rencontrer ces problèmes sur Paris.
Alors me voilà, fraichement débarqué sur la capitale pour une semaine de rencontres et de photos. J’attendais un shooting en particulier car bien différent de ce que j’ai l’habitude de faire. Dans cette volonté de me diversifier, j’avais rendez vous avec Gautier Fayolle, Quadruple champion du monde de Freestyle Football en show. L’idée était de réaliser une série de photos dans le style de ma série dédiée à la danse et la performance : « InMotion».
Le shooting était prévu un mardi matin en extérieur dans les rues de Paris. Malheureusement, en approchant le jour J, la météo en avait décidé autrement. Nous étions contraints de trouver un lieu couvert à la dernière minute. Heureusement, le musée d’art et d’histoire de Saint Denis nous a accueilli à bras ouvert pour toute une matinée.
Pour être mobile et réactif, je devais emmener avec moi un minimum d’équipement. Une soft box de 60 x 100 cm, une tête flash et le Broncolor move 1200L étaient amplement suffisants. Une installation simple et efficace qui nous a permis de démarrer rapidement. Comme souvent, j’avais besoin de puissance car je voulais obtenir ce look sombre et contrasté que j’affectionne. Nous étions en milieu de matinée, mais je voulais tout de même commencer à l’extérieur de la chapelle du musée. Le challenge était donc de se battre avec la lumière ambiante. La technique est simple, je sous-expose volontairement ma scène et je compense avec mon flash sur le sujet. J’obtiens alors cette ambiance sombre et, grâce au flash, je maitrise les ombres sur mon sujet qui est correctement exposé. Le Broncolor procure un certain confort pour réaliser ce genre d’effet grâce à la puissance qu’il procure. La softbox et le générateur sont cachés derrière la colonne et, comme la lumière est placée sur le côté (90°), cela donne cet effet «coupé en 2» ou «split» sur Gautier. La durée du flash est sur minimum sur le Broncolor move ce qui me permet de geler le mouvement. Vous pouvez voir un léger flou de mouvement sur la balle mais Gautier est net !

DCIM100GOPROG0032923.

End of may, and strangely in my head, every year I believe sunny days are definitely here. This year was tough, because I’m basically a outdoor shooter, and so since I live in the north eastern side of France between november and april, it can be a huge challenge working outside. Snow, wind, rain, and low temperatures are amongst the few drawbacks that comes along with living on that part of the country. I’m not complaining, because there are people dealing with weather conditions that are worst than mine, but even if I believe a lot could be done (artistically) with these weathers, try and convince dancers to pose and move and leotards in these conditions.

So here I am ready to go to Paris for a few shoots. One in Particular was important for me because it was a little different than the things I used to do. Gautier Fayolle is a four times World Freestyle Football Routine Champion, and we decided to combine our skills in Paris to make pictures in the style of my serie originally dedicated to dancers : “inmotion”.

We we’re all set and the shooting was planned a tuesday morning in the streets of Paris. Unfortunately as the day arrived the weather started to dramatically change. Rain was on it’s way so I had to find quickly a last minute location to shoot. Lucky for me my friends from the Museum of art and history we’re able to welcome us once again for an entire morning.

The setup was easy, I had to travel light and work with the minimum equipment. I worked that day with a 60 x 100 soft box , and a broncolor move 1200L. Like always power was needed there to achieve that dark edgy look I usually crave for. We started outside, because we had a bit of sun that morning, and I wanted to work outside the chapel. It was almost 10:30 am so the sun was getting up and strong. To pull out a dark look like on this picture I had to rely on my lighting. I pulled down my exposure to have the whole scene under exposed, and compensated with the flash to light my model.
I often do this when I’m forced to shoot in mid day. Sun is harsh and not ideally placed, so to pull down the ambient light and compensate some unflattering hard shadows you can use artificial light. The broncolor move is perfect for this type of situations because of the power available inside this small unit.

The Flash was hidden behind the left column and since it was on the side, it gave that almost “split” effect on Gautier. The flash duration of the Broncolor was set to minimum in order to freeze the action. Although we can see a slight motion blur on the ball, Gautier is perfectly frozen in time.

GautierNoLogoYZ6B5146

5D mark III / 24 – 70mm mark II 2.8
ISO 160 F5,6 1/200
lighting-diagram-1434052046

En français par ici !

Pour la deuxième photo, nous étions à l’ombre. Techniquement, c’était plus simple pour moi. Gautier, cette fois, n’était pas en action mais simplement debout sur son ballon. Je n’avais que peu d’options pour ne pas avoir la lumière dans le cadre. Soit je la plaçais à gauche, soit à droite des colonnes de la chapelle. Une fois que nous avions décidé de la pose, le choix fût évident.

For this second picture, we were in full shade, which was easier technically for me to setup. The picture was easy to pull out because Gautier wasn’t really in motion this time but just posing on the ball. In terms of light placement, I didn’t have a dozen options. I wanted to use the door as a natural frame and the only way to light my scene without seeing the flash was to place it (again) behind the left or right column. Once we decided which pose we wanted, the left option was obvious.

GautierNoLogoYZ6B5235

Canon 5D mark III / 24-70 mm mark II 2.8
ISO 160 F6,3  1/200
lighting-diagram-1434054419

Ici les gars c'est en Français !

Après cette photo il commença à pleuvoir. Nous nous sommes alors réfugiés à l’intérieur. Je voulais, pour les prochaines photos, être plus proche de l’action. Je souhaitais donner un côté surréaliste. Nous avons alors travaillé avec mon objectif grand angle (16-35mm) pour profiter des déformations que crée cet objectif. L’idée était de jouer avec les lignes des colonnes et de la fenêtre et de projeter, grâce au flash, l’ombre de Gautier contre le mur. Le timing n’était pas évident, mais après quelques essais nous l’avions dans la boite. Je n’avais qu’à placer ma lumière et demander à Gautier de réaliser son mouvement en ouvrant son corps côté flash. Le flash ici procure toute la lumière pour avoir ces ombres très prononcées. Habitué à réaliser ce travail avec des flashs type Speedlites (flashs cobra), je me rends compte plus facilement, à ce moment-là, que le manque de puissance limite les possibilités pour ce type de prise de vue. Ici, j’avais toute la puissance que je souhaitais, ce qui me procurait un large éventail de scénarios.

DCIM100GOPROG0033482.

After this picture, it started raining ! So we moved quickly inside to continue our shooting. I wanted to get close, and have sort of an unreal feel to my shot. So I used my wide angle lens (16-35mm) and played with the distortion to give that feeling. First, my goal was to play with the distortion of the lines of the columns and the window and 2nd the light was positioned to project Gautier’s shadow against the wall. Timing was crucial because the move was brief, but after a couple try, we nailed it.

I just placed the light to have the shadow visible on the wall and asked Gautier to perform his move in order to open the major part of his body towards the light. No ambient light was used here because the flash was giving it all. I used to this with Speedlites but was limited by the output power. Here, thanks to the Broncolor move, I was able to try all sorts of scenarios.

GautierNoLogoYZ6B5382

Canon 5D mark III / 16-35 mm 2.8
ISO 200 F7,1 1/200
lighting-diagram-1434054706

en Français par ici !

Pour la dernière photo, j’étais contraint de tricher un peu. Je voulais réaliser une photo de cet immense lieu avec Gautier au centre. L’idée au départ était de prendre cette photo en une fois. Malheureusement, Gautier était noyé au milieu de la chapelle et sous exposé. J’avais besoin d’un petit coup de flash pour le faire ressortir. J’ai donc placé mon flash proche de Gautier, sur sa gauche pour une première photo, et réalisée une deuxième sans le flash. Il m’a ensuite suffit de combiner les 2 clichés dans Photoshop et d’effacer le flash !

For the last shot I wanted to “cheat” a little. It is something I used to do in my early days in photography, and that I avoid doing today in order to get everything straight out of camera. It was nearly impossible to shoot Gautier in the middle of the chapel without having the flash in the way. So I decided to capture a first picture with the flash, and a second one without. The flash and soft box were very close on his left side to have him pop in the middle of this huge place. I then used the second picture in Photoshop to erase the presence of the material !

GautierNoLogoYZ6B5418-Modifier

Canon 5D mark III / 16-35mm 2.8
IS0 320 F3,2 1/100
lighting-diagram-1434054757

C'est en Français ici !

Je ne le dirai jamais assez, parfois une lumière suffit. Sur cette séance nous avons pu réaliser tous nos clichés avec une équipe restreinte et peu d’équipement. Je souhaite remercier toute l’équipe du musée d’art et d’histoire de Saint Denis de nous avoir accueillis. Un grand merci à Broncolor Paris pour leur soutien durant ma semaine à Paris, et merci à Tom pour s’être improvisé assistant sur ce shoot !

La galerie complète ci dessous !

I will never say it enough that, sometimes, one light is just enough. And here we were able once again to make great images with the minimum crew and equipment.

I have to thank the museum of art and history for kindly welcoming us again. I also want to thank the Broncolor team in Paris for helping me out during this week. And last but not least thanks to Tom for assisting me last minute. 

Down below the full Gallery !

 

The freestyle football experiencehazekware
0263

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *