From Blackdough to Hk Visuals

Pour le texte en Français cliquez ici !

Revenons en arrière, et plongeons-nous dans l’histoire d’Hk Visuals. Tout a commencé en 2011 lorsque nous avons acheté notre premier boîtier. A l’époque nous étions plus attirés par la vidéo. Tout était prétexte à filmer. Evènements, concerts, manifestations en tout genre. Nous ne nous arrêtions jamais au point d’avoir des heures de rushs que je n’ai, à ce jour, jamais montées. Lorsque l’envie nous prenait , nous réalisions des montages de courtes vidéos que nous postions sur notre chaîne Youtube sous forme de reportage. Je dis “nous” car nous étions 2 à l’époque, Marlène et moi-même et “Blackdough” était née. Davantage intéressés par les cultures urbaines, et noires américaines, nous tentions d’être les témoins, dans notre ville, de la scène Hip hop, Soul, R&b & Jazz. Fin 2012, une poignée de personnes se sont intéressées à notre travail et ce fût le début de nos premiers contrats.

2012 et la folle croisière COZE !

2013 en studio avec le pianiste de Jazz Gergory Ott

Nous avons assez rapidement connu des difficultés car hier, et encore aujourd’hui, la plupart des gens sous-estiment, ou n’imaginent pas la quantité de travail nécessaire et les coûts liés à la réalisation d’une vidéo. Entre vraie / fausse collaboration, promesses de médiatisation et d’exposition, nous ne pouvions plus, à un certain point, travailler gratuitement. J’ai alors décidé en plus de la vidéo de proposer mes services en tant que photographe. L’impact n’est pas le même mais les tarifs beaucoup plus abordables, et certains étaient plus enclin à payer pour de la photo que pour de la vidéo. Malgré cette diversification et le nombre de contrats vidéo en baisse, il n’était pas question pour nous d’arrêter la vidéo. Grâce à nos différentes rencontres au sein de la scène musicale strasbourgeoise, nous avions décidé de créer “InSession”. L’idée était de promouvoir cette scène quasi invisible, avec des vidéos de performances acoustiques dans notre petit “home studio”. Nous avons tenu 2 ans, et malgré une tentative de come back en 2014, la décision fût prise d’arrêter le concept, car trop coûteuse en temps et en argent.

InSession – 2013


Mon intérêt pour la culture Hip Hop débuta en 2007. Marlène prenait à l’époque des cours de danse et j’ai commencé à l’accompagner à ces cours. Des cours, au shows, puis au battles et autres évènements, je décidai en 2011 de passer le pas et de prendre des photos durant ces évènements. L’année d’après, je crée “InMotion” et crée de courtes vidéos mettant en scène des danseurs de ma ville. Les problèmes n’ont pas tardé à arriver et après quelques essais, le projet vidéo a pris l’eau pour laisser place à la photo.

La dernière tentative vidéo “InMotion” – 2013

Blackdough était dans l’impasse, l’absence d’un concept fort peut être car beaucoup se sont intéressés à cette culture avant nous. De plus, l’augmentation de vidéastes et photographes proposant leurs services gratuitement tuèrent peu à peu le marché. Ceci nous a contraint à freiner et nous étions peu présents sur les événements hip hop en 2014. A la fin de 2013, la version photo d’InMotion fût lancée. Après avoir commencé avec des danseurs hip hop de ma région, je me suis rapidement intéressé à d’autres styles de danse. Fasciné par le Ballerina project depuis des années, j’avais envie de donner ma vision du ballet et de la danse classique. 

Un des premiers shootings photos réalisé à Strasbourg. Sope Lo – Illusion crew

YZ6B9263IISopeloMajGARENologo

Let’s go back in time and look at the story behind Hk Visuals. It started in 2011 when I bought my first Dslr. At the time I was much more interested in making videos than photos. Everything was pretext to film… Shows, concerts, events of all kind, I wanted to capture everything. This led to a point where I didn’t have enough time to edit all the footage I shot. These videos were then posted on youtube, and we had to create a name around our project… Blackdough was born. I say “we” because, we’re two video makers. Most of our videos were about street art events and hip hop, R&B and Jazz concerts, and we wanted to concentrate our content on the “urban” and “afro American” cultures. At the end of 2012 people were interested in our work and hired us on some of their events.

Back in 2012 covering the COZE magazine cruise

2013 in studio with French piano jazz player Gergory Ott

It was tough because people usually underestimated the amount of work and cost behind a video. And as we couldn’t afford working for free even with the promise of a great exposure, we only had a few clients as others sought for collaborators that would work for free. In addition to video, I decided to make photo reports, and my wages were much more affordable for my clients. Although the impact of a picture is different, they were more inclined in investing in that type of service from a price stand point. We decided to continue and make content for our youtube channel and created “InSession”. The goal was to promote local singers and musicians through video covers. The concept lasted 2 years, before we encountered financial problems. Without sponsors the concept could not last, as it was taking us a lot of time, and these arising artists couldn’t afford buying their videos.

Two of our most watched videos of InSession back in 2013


My interest in the Hip Hop culture started back in 2007. As Marlène took popping classes. I decided to accompany her to learn more about this culture. From workshops, to shows, to battles, I decided to take the step in 2011 and make pictures during hip hop events and dance battles. The next year I created “InMotion” and made short videos with local dancers. We encountered the same problems with In Motion and after only a few tryouts we sadly abandoned the video format for photography.

The last episode of InMotion back in 2013

Blackdough was in difficulty by the end of 2013. A lack of a powerful concept maybe, and a saturated market, that we had troubles breaking in. Moreover, the growing number of video makers and photographers offering their images for free slowly killed the market. We only attended a few battles in 2014 because most of the organizers didn’t want to pay for photos and videos they could now get for free. I was a bit frustrated because I wanted to continue to work with dancers but in a different setting. So by the end of 2013 I decided to launch a photo version of “InMotion”. It started with local hip hop artists. With time, I wanted to explore other forms of expressions, so I started to look out for other styles of dancers. I always was fascinated by the Ballerina project, but I wanted to give my own personal feel to my dance images.

One of the first dance photo shoot I did in Strasbourg with bboy Sope Lo from Illusion Crew.

YZ6B9263IISopeloMajGARENologo
Down below samples of our past work…Battles (IBE, Juste debout, Ready II Rumble…), shows, hip hop events (Wanted Posse Unlimited)…

Hey les mecs, vous parlez Français ? cliquez ici !

2014 fût alors une année d’expérimentation, de rencontres, je sais désormais pourquoi, où et comment je souhaite mener ce projet. Cette spécialisation qui ne touchera pas que le monde de la danse ne pouvait à mon sens pas trouver sa place sous la bannière “Blackdough”, et je voulais porter ce projet seul. Mon pseudo étant HazeKware, je décidais de créer HK Visuals. Cela veut-il dire que Blackdough est mort ? Je ne pense pas. Nous produisons encore des vidéos, et nous avons plusieurs projets en attente, mais nous voulons désormais apporter plus de soin à nos projets même si cela veut dire prendre davantage notre temps. Un retour est prévu cette année avec de nouvelles idées et directions. Les premières semaines ont été difficiles car il nous a fallu faire le ménage et prendre des décisions.

Toutes les difficultés rencontrées pour Blackdough, je les rencontrerai évidemment pour HK Visuals, mais je pense pouvoir porter ce projet en solo encore quelques temps. En attendant je multiplie les démarches en espérant, convaincre des marques, des entreprises, des publicitaires et autres sponsors de me suivre. 

Les premières images de l’année pour la série InMotion furent réalisées à Paris, en compagnie de Monica Ramirez De Leon. Prochain arrêt, Stuttgart !

2014 was a year of experimentation and meetings. I learned about what was behind a movement, how to sculp the light around my models and the body language. This specialization couldn’t fit into blackdough and I wanted to carry this project on my bare shoulders. So I decided to create a new name. As my photographer nickname is HazeKware, I decided to brand myself as HK Visuals.

2015, will be the official launch of the project “InMotion”. I know exactly how and where I want to carry this project. HK visuals offers me the opportunity to explore new things. Blackdough was fun but without support it was impossible for both of us to carry. This doesn’t mean that “InMotion” doesn’t need any financial support. I will probably stumble upon the same issues shortly. But I think It will be much more easier for me to pursue this project solo for a longer period of time in hopes of convincing rapidly brands, sponsors to support me.  Blackdough is not over. We still produce videos, and we have several projects on hold, but we want to deliver quality content, and this take time to prepare. Expect a return of the duo this year and new creative visuals. I had to take time to organize this year’s goals during the first weeks of January. I started slowly with Paris with a good friend dancer Monica Ramirez De Leon… next stop : Stuttgart, expect a video for this one !

From Blackdough to Hk Visualshazekware
0323

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *