Behind the scenes, Stadtbibliothek Stuttgart dance photo shoot

Mec tu parles français ? Tu devrais cliquer ici !

Il était temps ! Je ne pensais pas attendre aussi longtemps avant de partager cette nouvelle vidéo. En janvier dernier j’ai eu l’occasion de visiter Stuttgart (Allemagne). J’ai toujours su qu’ils avaient une forte communauté de danseurs, mais je n’avais pas eu l’opportunité de travailler avec eux. L’année dernière, j’ai travaillé avec Sandra Ehrensperger, danseuse au ballet du Rhin. Elle m’a vivement conseillé d’aller à la rencontre de Miriam Kacerova, et je suis content qu’elle l’ai fait. Au début, il était prévu que nous travaillions en extérieur. Je me suis rapidement rendu compte que c’était une mauvaise idée. Nous étions en janvier, et le froid était insoutenable pour travailler. Il me fallait trouver rapidement un plan B. J’avais pas mal de lieux en tête, mais malheureusement, certains nécessitaient un trop gros budget ou me demandaient des démarches pouvant prendre plusieurs semaines. Nous avions tout sauf le lieu, et je ne voulais absolument pas que ce détail compromette notre shoot. Malgré tout, moi et ma partenaire Marlène, décidions d’y aller au culot. Une fois sur place, nous avions quelques jours devant nous pour jouer aux touristes, et je voulais visiter un lieu en particulier, la bibliothèque public de Stuttgart (stadtbibliothek) conçu par l’architecte Eun Young Yi, qui m’avait toujours intrigué. Une fois sur place il m’a suffit de prendre mon courage à deux mains et de demander un responsable pour une autorisation. Deux jours après nous étions sur place pour notre shoot.

It was about time ! Never thought I would wait so long before I would be able to share this new video. Last January, the opportunity to visit Stuttgart (Germany) was given to me. I always knew That they had fantastic dancers and performers but I never had the chance to meet them. Last year, I worked with Sandra Ehrensperger from the ballet du Rhin and she advised me to meet a fellow dancer in Stuttgart named Miriam Kacerova. You know what ? I’m glad she did ! The first plan was to organize an outdoor photo shoot, but I realized quickly how bad that idea was. We’re in January, and it’s freezing cold out in Stuttgart at this time of the year. So I had to find quickly a backup plan. I had a few ideas of cool locations in mind but all of them were hard to get unless having time in front of me, or were off budget. Everything was set except for the location, and I didn’t want this detail to modify our plans. So, me and my partner in crime Marlène, headed to Stuttgart in hopes of finding something on the spot. We had a few days before the shoot and we wanted to visit the city. There were so many places to see but one, in particular, got my attention : the Stadtbibliothek. A modern building conceived by the architect Eun Young Yi. Once there, I simply asked myself, what if we made our photo shoot there ? Well, that’s what we did.

En français, c'est par ici !

Nous devions travailler avec le minimum d’équipement possible sur la première partie de notre séance au rez-de-chaussée. Nous n’étions pas autorisés à utiliser un système d’éclairage dans les étages. J’ai quand même pu amener un kit Broncolor et mon modificateur préféré, le Para 88. Habitué au travail avec une seule lumière ce ne fut pas un problème. Il était impératif pour nous de travailler en silence et de ne pas perturber le bon fonctionnement de la bibliothèque… Nous étions un samedi après midi ! Comme j’ai pu le dire dans un article précédent, une seule source de lumière est parfois suffisante. Jouer avec le placement ou les hauteurs permet de modifier le contraste, les ombres et l’impact de votre photo pour un rendu “dur” ou plus “doux”.

We were allowed to shoot with the minimum gear for the first half of our session in the huge white hallway on the ground floor. The difficulty was to concentrate with the users in the library gathering around us, intrigued by what was going on. Unfortunately, we didn’t have the library for us as for the Andre Malraux photo shoot but we couldn’t complain, the place is beautiful and unique. So, we had a Broncolor move 1200L and my favorite light modifier the Para 88. With a few scenarios in mind, we were ready to make new pictures for the serie “InMotion”. Like I already stated in a previous post, one light sometimes is just enough. You can have a multitude of looks with the minimum of gear by playing with the height and the placement. The focusing rod lets you have a harsh or soft look with deep shadows with contrast or not.

Version française du texte, c'est ici !

Après cela, nous n’avions que quelques minutes pour réaliser une ou deux photos dans les étages. Cette fois ci, pas de flash, juste la lumière artificielle du lieu et mon 5D mark III en mode Silent. La communication était un peu plus compliquée car nous ne pouvions que murmurer. Nous avions malgré tout réussi à réaliser deux, trois poses dans ce lieu unique sans perturber les usagers.

After that, we just couldn’t leave without making a couple of shots on the other floors, so we headed inside the library. This time, no flash was allowed, I used the available artificial light and my 5D mark III set in silent shoot mode. We could only whisper so communication wasn’t simple. We still managed to capture quickly a few poses without disturbing anyone.

Vous savez quoi ? Ici c'est en français !

Vous pensez peut-être que je suis obsédé par les bibliothèques ? Non pas vraiment, ce fut un hasard car ce lieu n’était pas dans mes premiers choix. Prochain arrêt, Strasbourg, avec des artistes locaux. Vous serez surpris je pense car il n’y aura pas de danseurs cette fois ci ! Si vous souhaitez être avertis de la publication des prochains articles, inscrivez-vous à ma newsletter. Prenez soin de vous, et je vous donne rendez-vous sur mon prochain shoot.

Je souhaiterai remercier Miriam Kacerova et son compagnon d’avoir partagé leur art avec nous. Merci à ma partenaire Marlène pour avoir réalisé cette vidéo. Merci à Meike Jung ainsi qu’à toute l’équipe de la Stadtbibliothek de Stuttgart pour leur accueil et pour cet incroyable opportunité. Merci à Broncolor et le Studio Snap pour leur aide et leur soutien.

You guys may think I’m obsessed with libraries ? This one wasn’t really planned unlike the Andre Malraux shoot. Next stop, Strasbourg my hometown with local artists. You guys will be surprised because the next one will not involve any dancers ! Be notified when I drop my latest stories, behind the scenes videos, or tips by subscribing to my newsletter. Take care people, see you on my next shoot.

I would like to thank Miriam Kacerova and her boyfriend for sharing their craft with me, my partner Marlène who filmed this video. Thanks to Meike Jung and the entire staff of the Stadtbibliothek for welcoming us and giving us the opportunity to shoot in this amazing place. Thanks to Broncolor and SNAP for their help and for supporting this photo shoot.

Behind the scenes, Stadtbibliothek Stuttgart dance photo shoothazekware
1315

One comment on "Behind the scenes, Stadtbibliothek Stuttgart dance photo shoot"

  1. Merci pour toutes ces infos, voici une bonne lecture. J’ai appris différentes choses en vous lisant, merci à vous. Bonne journée à tout le monde ! Fabienne Huillet neonmag.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *