The beginning

Hi, my name is Haze, and I’m a professional photographer. Thank you for stopping by and welcome on the first article of my blog. I will be posting here a few thoughts on my journey, behind the scene videos and some information about the way I work. It all really started in late 2013. Yes I’ve only been doing this professionally (meaning trying to make a living out of it) about a year ago. I decided to specialize myself quickly in dance photography. After a few years covering hip hop dance events (with my partner Marlène under the name BLACKDOUGH ), I took the step and decided to take my photography out of the battle circles. A way for me to open to more creativity. This led me to a work aimed at dancers and performers in general and not only hip hop dancers.

Cliquez pour lire le texte en Français

Bonjour, et bienvenue sur mon blog ! On me surnomme Haze, et je suis photographe sur Strasbourg. Avant toute chose, merci à vous de passer par ici, et de vous intéresser à ce tout premier article sur mon blog. Je partagerai ici des anecdotes sur mon aventure photographique, des vidéos sur les coulisses de mes shoots ainsi que des informations sur ma façon de travailler. Cela ne fait qu’un an que je travaille professionnellement en tant que photographe (fin 2013), je traduis : Que j’essaie de survivre en tant que photographe. Après avoir passé quelques années à couvrir des évènements de danse hip hop et “battles” dans toute l’Europe ( avec ma partenaire Marlène sous le nom BLACKDOUGH ), j’ai décidé de sortir des “cercles” de danse hip hop pour m’ouvrir à d’autres disciplines.

Two local artists helped me a lot when I started. The first one is Fanny, an ex gymnast and dancer, and the second is Cécile, an accomplished ballet dancer. We met with the help of social medias. After a few messages, we decided to meet for a first shoot. I must admit that I rarely look back on my past work unless I’m forced to, so it always feels funny when I do so and realize how much my style and knowledge in photography has evolved. But these images are worth a look as they are a witness of who I was as an artist at the time.

Cliquez ici pour le texte en Français

Deux artistes locaux m’ont beaucoup aidé à mes débuts. La première, Fanny est une ancienne gymnaste et danseuse, et la deuxième, Cécile est une danseuse classique. Nous sommes entrés en contact grâce aux réseaux sociaux. Après quelques messages, nous nous sommes rencontrés pour un premier shooting. Je dois admettre que je reviens rarement sur mes anciens travaux à moins d’y être forcé. C’est toujours drôle de revoir ces clichés et de se rendre compte que mon style et ma technique ont tellement évolué depuis. Un voyage dans le temps qui, malgré tout, me permet de mesurer le chemin que j’ai parcouru.

I’ve learned to live with it and it is always good to know how far we’ve travelled. It wasn’t easy at first because I encountered so many obstacles on each shoot I made. Finding a pose or a move to freeze with the artist, choosing the location and trying to be the closest possible to the idea I had in mind. Editing was also a real pain as I was incapable at the time of using photoshop properly.

Thanks to the patience of the first artists I’ve worked with, I was able to learn quickly from my mistakes and multiplied the number of shoots. With a growing number of artists that wanted to collaborate with me, I began in no time to get closer and closer to the signature look I was aiming to. Within a few months, I was concentrating more on the overall scene, attitude, and story of my pictures, than on the technical stuff that restricted my creativity.

The journey is long, and I believe it lasts a lifetime. What I mean, is that you never stop learning. Your style grows, changes and evolves with time. I don’t know what my style will look like in a few years, nor do I know what will I be shooting, but not knowing what kind of crazy projects and pictures I will make in a near future is what excites me and motivates me every day.

I’ve learned to not be ashamed of the work done so far, because it is what has made the artist I am today. I randomly picked a few pictures from my first tryouts in dance / Performance photography. If only you could see that little grin on my face while I’m looking at these pictures. Great souvenirs ! Big thanks to Sandra, Elda, Marthe, Sope Lo, Thibault, Ayoub, Julia, Fanny, Cécile and Marlène who helped me begin the serie “InMotion – My Life in movement” and a special shoutout to Anne Marie who welcomed me at the her hôtel Best Western de l’Europe in Starsbourg for a couple indoor shoots.

Cliquez ici pour le texte en Français

J’ai appris à vivre avec et il est toujours bon de se rappeler le chemin parcouru. Ce n’était pas simple à mes débuts car je rencontrai beaucoup d’obstacles sur mes premiers “shootings”. Décider de la pose, du mouvement avec l’artiste, du lieu et réussir à m’approcher le plus possible de l’idée que j’avais en tête. Le traitement en post était également un calvaire pour moi car mes connaissances « photoshop » étaient limitées.

Heureusement mes premiers modèles étaient patient(e)s, ce qui m’a permis de tester des choses, d’acquérir de l’expérience et d’apprendre rapidement. Avec le nombre grandissant de collaborations, je m’approchais petit à petit du « look » et du style que je cherchais à avoir. Après quelques mois je pouvais me concentrer davantage sur ma scène et l’artiste avec lequel je travaillais et moins sur les aspects techniques de mes outils.

C’est une aventure qui, à mon sens, durera toute une vie. Ce que je veux dire c’est que nous ne nous arrêtons jamais d’apprendre. Notre style, notre vision, grandit, change avec le temps. Je n’ai aucune idée des projets qui m’attendent et de ce que je ferai demain. Je ne sais pas à quoi ressembleront mes photos dans les années à venir. Mais, d’une certaine manière, c’est ça qui me motive chaque matin.

J’ai appris à ne pas avoir honte de mes créations passées, car il est bon de se rappeler ce qui a été accompli. Voici une petite sélection de mes premières photos liées à la danse. Si seulement vous pouviez voir le petit sourire sur mon visage pendant que je visionne ces photos ! Un énorme merci à Sandra, Elda, Marthe, Sope Lo, Thibault, Ayoub, Julia, Fanny, Cécile et Marlène qui m’ont permis de débuter cette série “InMotion – My Life in movement”, et une mention spéciale à Anne Marie qui m’a accueilli à bras ouverts pour une série de shoots à l’hôtel Best Western de l’Europe à Strasbourg.

The beginninghazekware
0363

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *